Processus d'étude à l'étranger

Inscription gratuite

consultation d'experts

Flèche vers le bas

J'accepte les Termes et Conditions

Services personnalisés
Vous ne savez pas quoi faire ?

Obtenez des conseils gratuits

Publié le Avril 04 2020

5 meilleures raisons d'envisager l'immigration au Canada

image de profil
By  Éditeur
Le kit de préparation mis à jour Novembre 20 2023

Les défis mondiaux que la COVID-19 a présentés ont également touché le Canada. Les gens sont invités à rester dans les maisons. La nation a fermé ses frontières aux nations étrangères. Seuls les déplacements indispensables sont autorisés.

Mais une chose remarquable à propos du Canada est qu'une telle crise n'a pas arrêté l'immigration au Canada. Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) continue de recevoir et de traiter les demandes. De nombreux programmes provinciaux du Canada sollicitent toujours les candidatures des aspirants candidats à l'immigration de relations publiques au Canada. Ce sont des candidats qui souhaitent travailler et s'installer dans les différentes provinces du pays.

Avec ces facteurs impressionnants à l'esprit, explorons 5 raisons pour lesquelles vous devriez faire une demande d'immigration au Canada aujourd'hui.

Le Canada cherche toujours des immigrants

Les secteurs économique, social et industriel du Canada dépendent fortement d'immigrants qualifiés et instruits. Juste avant que la crise de la COVID-19 ne devienne grave au Canada, le gouvernement fédéral a publié son plan sur les niveaux d'immigration. Il visait à relever les objectifs annuels de près de 390,000 2022 d'ici XNUMX.

Le besoin d'immigrants de la catégorie économique et plus a été une nécessité constante pour le Canada. Le Canada aura besoin de plus d'immigrants une fois que la COVID-19 sera maîtrisée et que l'économie commencera à se redresser. Les nouveaux arrivants vont encore augmenter la population et faire baisser la moyenne d'âge. Cela renforcera le marché du travail. L'atteinte de l'objectif de 341,000 2020 pour 2021 dépendra de la rapidité avec laquelle la crise pandémique prendra fin. Le Canada devrait à nouveau améliorer l'immigration à partir de XNUMX.

Planifiez à long terme et postulez maintenant pour arriver au Canada après la COVID-19

Ceux qui envisagent de migrer au Canada après la crise de la COVID-19 devraient commencer à agir maintenant. Un minimum de 6 mois est le temps d'attente supposé pour les candidats postulant maintenant pour l'immigration au Canada. Le fonctionnement entravé des services d'immigration pourrait augmenter le temps d'attente. Le temps nécessaire dépendra de la catégorie d'immigration. Plus tôt vous soumettez votre demande, plus tôt vous arriverez au Canada. Bien sûr, cela nécessitera que vous passiez à travers toutes les procédures et processus.

Que faire si vous êtes au Canada avec un permis de travail?

Les résidents temporaires qui travaillent déjà avec un visa de travail canadien doivent envisager de préparer leur demande de résidence permanente dès maintenant. C'est nécessaire si leur intention est de rester longtemps. La situation est désormais favorable. En effet, les mouvements migratoires survenus depuis le début de la crise du COVID-19 ont favorisé les candidats internes.

Grâce à Entrée express, 2 tirages spécifiques au programme ont visé respectivement les candidats des provinces et la catégorie Expérience canadienne. La Saskatchewan a ciblé son tirage provincial sur les professions en demande. La Colombie-Britannique attire des domaines exclus où l'impact de la COVID-19 a fait perdre leur emploi à des personnes.

Le Canada s'engage sur la voie d'une reprise rapide

Le gouvernement fédéral du Canada a pris des mesures pour aider les particuliers et les entreprises à survivre à la crise de la COVID-19. Avec le succès de ces mesures aujourd'hui, le Canada sera en mesure de se rétablir le plus rapidement possible une fois la crise dissipée. Le Canada aura besoin d'immigrants pour contribuer à ce processus de rétablissement.

Les mesures prises comprennent la nouvelle Prestation canadienne d'urgence (PCU). Il fournit 2,000 19 $ par mois aux travailleurs qui ont perdu leur emploi en raison de la COVID-6. L'assurance-emploi leur est également offerte. L'Allocation canadienne pour enfants a été augmentée. La date limite de déclaration de revenus a été retardée. Les banques canadiennes se sont engagées à aider ceux qui ont des prêts hypothécaires. Beaucoup d'entre eux proposent des reports de paiement pouvant aller jusqu'à XNUMX mois.

Les petites entreprises bénéficient également du soutien du gouvernement. Il y a une subvention salariale sans précédent de 75 % pour les entreprises admissibles. Ceci est d'une durée maximale de 3 mois, à compter du 15 mars 2020.

Le Canada a besoin de travailleurs temporaires

Dès que la crise du coronavirus s'est renforcée, la dépendance du Canada à l'égard des travailleurs temporaires est devenue un enjeu important. C'était à la lumière de leur rôle majeur dans l'agriculture et d'autres industries liées à l'alimentation. C'est pourquoi le Canada garde ses frontières ouvertes aux travailleurs temporaires.

Les candidats s'envolant vers le Canada subiront des tests de santé avant l'embarquement. Ils suivront également 14 jours d'isolement à leur arrivée. Mais ils seront toujours les bienvenus car les exploitations agricoles sont confrontées à des pénuries de main-d'œuvre. Cela est dû à la fermeture de certains bureaux des visas au Canada et à l'annulation de vols. Des avions sont même affrétés pour faire venir des intérimaires. Cette mesure est nécessairement prise pour éviter une crise de l'approvisionnement alimentaire.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous l’aimerez peut-être aussi…

Les employeurs canadiens vont recruter des travailleurs étrangers temporaires clés

Mots clés:

immigration canada

Partager

Services de l'axe Y

Services personnalisés

Obtenez-le sur votre mobile

Services personnalisés

Recevez des alertes de nouvelles

Services personnalisés

Contacter l'axe Y

Dernier article

Articles populaires

Article tendance

Visa de travail

Posté sur 10 mai 2024

L'Allemagne doublera le nombre de visas de travail à partir du 1er juin