Processus d'étude à l'étranger

Inscription gratuite

consultation d'experts

Flèche vers le bas

J'accepte les Termes et Conditions

Services personnalisés
Vous ne savez pas quoi faire ?

Obtenez des conseils gratuits

Publié le Janvier 30 2021

Comprendre l'EIMT en 2021

image de profil
By  Éditeur
Le kit de préparation mis à jour Septembre 20 2023

Lorsque les employeurs canadiens ont besoin de travailleurs étrangers qualifiés pour combler leurs postes vacants, la procédure pour les trouver et les inviter à travailler au Canada implique des étapes importantes comme l'EIMT. Avec l'EIMT, les employeurs font une déclaration qui est reconnue en donnant la raison du recrutement des étrangers était due à la pénurie de candidats qualifiés au Canada.

L'EIMT est un pas dans la bonne direction pour s'assurer que les travailleurs étrangers n'obtiennent pas d'emplois au détriment des autochtones qui ratent les opportunités d'emploi. Après avoir présenté une demande d'EIMT, l'employeur attend un document d'approbation d'Emploi et Développement social Canada appelé EIMT positive. Ce document confirme que l'embauche d'un travailleur étranger est nécessaire en raison de la non-disponibilité des Canadiens pour combler les postes vacants.

Une fois que l'employeur obtient l'EIMT, le travailleur étranger potentiel peut déposer une demande de permis de travail tant que ce candidat détient la lettre d'emploi offerte, un contrat avec l'employeur, une copie de l'EIMT et le numéro LMIA. Ceci est nécessaire selon Immigration au Canada Procédure.

Pour chaque travailleur, le coût de la demande d'EIMT est de 1000 XNUMX $. Les postes dans le nouveau système LMIA sont classés en bas salaires et hauts salaires. Les emplois à bas salaire sont ceux dont le salaire est inférieur au salaire médian de la province où le travail est effectué. Les emplois bien rémunérés ont des salaires qui sont autant ou au-dessus du salaire médian.

Les délais de traitement de l'EIMT peuvent varier de quelques semaines à quelques mois. Certaines demandes d'EIMT seront traitées dans un délai de 10 jours ouvrables, comme l'a entrepris EDSC. Ces catégories d'emplois sont :

  • Emplois les mieux payés (top 10 %)
  • Emplois les plus demandés (métiers spécialisés)
  • Emplois de courte durée (120 jours ou moins)

En savoir plus sur les types d'EIMT.

EIMT à bas salaire

  • Les employeurs ne sont autorisés à embaucher un travailleur étranger pour des emplois à bas salaire que pour une durée maximale d'un an à la fois s'il obtient une EIMT positive.
  • Pas plus de 10 % de la main-d’œuvre ne devrait être constituée de travailleurs étrangers à bas salaires dans les organisations employant plus de 10 salariés. Des mesures transitoires seront prises pour les employeurs dont les travailleurs n'obéissent pas à cette nouvelle règle.
  • Les employeurs du secteur de l'hébergement et de la restauration ainsi que du secteur du commerce de détail ne seront plus autorisés à présenter une demande d'EIMT pour des emplois dans 10 professions moins qualifiées.
  • Les employeurs doivent remplir des formulaires de candidature plus longs, payer des frais de candidature plus élevés et conserver des dossiers détaillés liés à leur activité de recrutement.

EIMT à hauts salaires

Par rapport à l'ancien avis relatif au marché du travail (AMT), qui est la permission du gouvernement canadien d'embaucher des étrangers, des changements ont été apportés à la nouvelle EIMT pour les emplois bien rémunérés. Ils sont les suivants :

  • Les formulaires de demande sont maintenant plus complets.
  • Il est désormais exigé des employeurs qu'ils établissent un « plan de transition ». Un tel plan expliquera comment l'employeur entend combler le poste actuellement occupé par le travailleur étranger temporaire en recrutement permanent.
  • Les employeurs doivent maintenant tenir des registres plus détaillés pendant que le travailleur étranger reste au Canada.
  • Certaines demandes seront traitées plus rapidement. Les catégories d'employés suivantes obtiendront des décisions sur l'EIMT dans les 10 jours ouvrables :
    • Les travailleurs bien rémunérés ont payé des salaires dans les 10 % les plus élevés des revenus canadiens
    • Travailleurs étrangers dans les métiers spécialisés
    • Travailleurs arrivant au travail pendant 120 jours ou moins
  • Une nouvelle limite de temps pourrait être imposée pour les permis de travail à salaire élevé, qui n'a pas encore été annoncée.

Dans certains cas, les employeurs canadiens peuvent recruter des TET sans EIMT. Ces employés comprennent :

  • Travailleurs visés par l'ALENA
  • Participants d'Expérience Internationale Canada (alias détenteurs d'un permis Vacances-Travail)
  • Cessionnaires intra-entreprise
  • Titulaires du PGWP
  • Titulaires d'un permis de travail ouvert passerelle
  • Ceux qui ont participé à certains échanges académiques comme les professeurs invités et les boursiers post-doctoraux
  • Participants à des programmes comme ceux ci-dessus qui sont maintenant classés comme « programmes de mobilité internationale »

Et bien sûr, les travailleurs doivent passer un test d'anglais pour prouver leur maîtrise de la langue. Cela pourrait être IELTS, CELPIP ou TEF.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

La Saskatchewan invite 502 nouveaux immigrants à son dernier tirage du PNP

Remarque:

EIMT – Évaluation de l'impact sur le marché du travail

EDSC - Emploi et Développement social Canada

TET – Travailleur étranger temporaire

PGWP - Permis de travail post-universitaire

Mots clés:

travailler au Canada

Partager

Services de l'axe Y

Services personnalisés

Obtenez-le sur votre mobile

Services personnalisés

Recevez des alertes de nouvelles

Services personnalisés

Contacter l'axe Y

Dernier article

Articles populaires

Article tendance

Visa de travail

Posté sur 10 mai 2024

L'Allemagne doublera le nombre de visas de travail à partir du 1er juin