Processus d'étude à l'étranger

Inscription gratuite

consultation d'experts

Flèche vers le bas

J'accepte les Termes et Conditions

Services personnalisés
Vous ne savez pas quoi faire ?

Obtenez des conseils gratuits

Publié le Décembre 21 2021

Le Canada prend des mesures pour atteindre l'objectif d'immigration de 1.2 million d'immigrants d'ici 2022

image de profil
By  Éditeur
Le kit de préparation mis à jour Juillet 25 2023

Au premier trimestre de 2020, le gouvernement fédéral du Canada a annoncé dans ses plans d'immigration d'inviter 1.2 million d'immigrants d'ici 2023. Pour atteindre ces objectifs d'immigration, le gouvernement prévoyait de se concentrer sur des programmes économiques. Il a augmenté le quota de programmes de candidats des provinces de 61,000 67,800 à XNUMX XNUMX pour cette année. Afin d'atteindre cet objectif, les autorités canadiennes de l'immigration ont annoncé certaines décisions que vous devez savoir si vous envisagez de migrer au Canada.

 Le pays est bien conscient que les immigrés sont essentiels à la reconstruction de l'économie. Selon Marco EL Mendicino, ministre de l'Immigration au Canada, « L'immigration est essentielle pour nous permettre de traverser la pandémie, mais aussi pour notre reprise économique à court terme et notre croissance économique à long terme…. Alors que nous envisageons la reprise, les nouveaux arrivants créent des emplois non seulement en donnant à nos entreprises les compétences dont elles ont besoin pour prospérer, mais aussi en lançant eux-mêmes des entreprises. Notre plan aidera à remédier à certaines de nos pénuries de main-d'œuvre les plus aiguës et à accroître notre population afin de maintenir la compétitivité du Canada sur la scène mondiale.

Focus sur les programmes économiques

Dans le cadre des nouveaux plans d'immigration annoncés récemment, 60 pour cent des immigrants seront accueillis dans le cadre des programmes de la classe économique, notamment le programme fédéral des travailleurs qualifiés, le programme fédéral des métiers spécialisés, la catégorie de l'expérience canadienne, le visa de démarrage et le programme pour les travailleurs indépendants. . Cela est conforme à la tradition canadienne d'accorder la priorité aux travailleurs qualifiés et à leurs familles. Il entend également encourager les entrepreneurs à s'implanter au Canada.

Priorité aux programmes de parrainage familial

Les citoyens et les résidents permanents du Canada peuvent parrainer leur conjoint et leurs enfants à charge pour l'immigration. L'accent mis sur le regroupement familial a conduit à réserver 80,000 XNUMX places pour le parrainage familial dans le cadre du nouveau plan d'immigration.

Le gouvernement a également augmenté le nombre de parrainages dans le cadre du programme Parents et grands-parents (PGP).

Les cibles élevées d'immigration si 2021-23 sont une indication du désir du Canada d'obtenir des candidats qualifiés pour contribuer au développement économique et social du Canada.

Voici un aperçu du plan des niveaux d'immigration au Canada :

Plan canadien des niveaux d'immigration 2021-2023

Catégorie d'immigrants Sous-catégorie / Programme d'immigration 2021 2022 2023
Objectif global des nouveaux détenteurs de visas de relations publiques pour le Canada 401,000 411,000 421,000
Économique Fédéral hautement qualifié 108,500 110,500 113,750
Affaires fédérales 1,000 1,000 1,000
Pilotes économiques : pilote agroalimentaire ; Soignants ; Projet pilote d'immigration rurale et nordique 8,500 10,000 10,250
Programme pilote d'immigration de l'Atlantique 6,000 6,250 6,500
PNP 80,800 81,500 83,000
Total Économique 232,500 241,500 249,500
Famille Partenaires, conjoints et enfants 80,000 80,000 81,000
Parents et grands-parents 23,500 23,500 23,500
Famille totale 103,500 103,500 104,500
Réfugiés et personnes protégées Personnes protégées au Canada et personnes à charge à l'étranger 23,500 24,500 25,000
Réfugiés réinstallés - Assistés par le gouvernement. 12,500 12,500 12,500
Réfugiés réinstallés – Parrainage privé 22,500 22,500 22,500
Réfugiés réinstallés - Bureau mixte des visas - Référé 1,000 1,000 1,000
Total des réfugiés et des personnes protégées 59,500 60,500 61,000
Humanitaire et autre Total Humanitaire et compassionnel et autre 5,500 5,500 6,000
Nouvelles admissions au titre de l'immigration francophone 4.4 % du total des nouveaux immigrants accueillis à l'extérieur du Québec

Informations sur la table de courtoisie www.canada.ca

Les immigrés au service de la croissance économique

Le pays a l'habitude d'accueillir des immigrants pour pourvoir des postes vacants immédiats, mais ses lois sur l'immigration sont également conçues pour contribuer au progrès économique à long terme du pays. Les immigrants qui arrivent dans le pays dans un contexte de ralentissement économique devraient contribuer à la croissance économique future du pays.

 La main-d'œuvre du pays augmentera à mesure que davantage d'immigrants arriveront, et une approche pour renforcer l'économie consiste à utiliser la main-d'œuvre de manière plus productive. Dans cette optique, il est plus logique d’accueillir les immigrants en période de difficultés économiques.

Même si les nouveaux arrivants peuvent avoir du mal à trouver un emploi correspondant à leurs qualifications au début, alors que les baby-boomers du pays sont prêts à prendre leur retraite dans quelques années, les entreprises locales se battront pour attirer des étrangers qualifiés. Les immigrants bénéficieront ainsi de perspectives d’emploi et de salaires accrus.

Les immigrants contribueront à l'économie en créant une demande de produits et de services une fois arrivés au pays. Le gouvernement fait tout ce qu'il peut pour maintenir le flux d'immigration en organisant de fréquents tirages au sort. Il aide également les entreprises canadiennes à obtenir des travailleurs étrangers temporaires.

Dans le but de maintenir l'économie, le gouvernement canadien a décidé de continuer à traiter les visas dans le volet du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) et d'aider les employeurs canadiens pendant la période de cette pandémie.

Dans le but d'atteindre ses objectifs d'immigration et de contourner les restrictions de voyage imposées en raison de la pandémie qui empêche les immigrants de venir de l'extérieur du pays, l'IRCC a lancé des invitations aux candidats déjà présents dans le pays. Cela a conduit à un plus grand nombre de candidats appartenant à la PNP et les catégories CEC recevant des invitations en 2021.

Le gouvernement a invité 361,000 2021 immigrants en 401,000 et est très susceptible d'atteindre son objectif de 2021 XNUMX immigrants pour XNUMX.

https://youtu.be/F6HuDW0L73w

 Atteindre l'objectif pour 2022

Afin d'atteindre son objectif d'immigration de 411,000 2022 candidats pour XNUMX, le gouvernement a mis en place une série de mesures :

L'IRCC a pratiquement traité des catégories de demandes supplémentaires afin de ramener les taux de traitement des demandes de visa aux niveaux d'avant la pandémie.

Il s'est concentré sur la fourniture de nombreux services d'immigration à distance (par exemple, les cérémonies de citoyenneté en ligne).

D'ici 2023, le gouvernement canadien espère voir une augmentation de 4.4 % du nombre d'immigrants francophones à l'extérieur du Québec.

D'autres aéroports sont en cours de construction au Canada et, d'ici la fin novembre 2021, le pays comptera 18 aéroports internationaux. Cela contribuera sans aucun doute à attirer plus de nouveaux immigrants au Canada.

De nouvelles priorités en matière d'immigration

 Afin d'atteindre son objectif d'immigration, le Le premier ministre du Canada Justin Trudeau a émis un total de 38 lettres de mandat, une pour chacun des ministres du Cabinet.

Les lettres de mandat, qui sont ouvertes au public, décrivent les obligations que chaque ministre sera tenu de remplir, ainsi que les obstacles auxquels il sera confronté dans ses fonctions. Les lettres de mandat définissent les attentes que le premier ministre canadien a de chacun des ministres et donnent aux Canadiens une image claire de la façon dont le gouvernement s'attend à exécuter son programme.  Selon la lettre de mandat du ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, davantage de nouveaux arrivants sont nécessaires dans toutes les régions du Canada. Des nouveaux arrivants qui aideront l’économie canadienne à se remettre de la pandémie de COVID-19.

Selon la lettre de mandat du Premier ministre Justin Trudeau, certains engagements doivent être atteints dans le cadre des nouvelles priorités du Canada en matière d'immigration.

Nouvelles priorités d'immigration au Canada pour 2022

Conformément au mandat, les priorités du Canada en matière d'immigration pour 2022 comprennent :

  • Continuer d'accueillir les nouveaux arrivants au Canada, comme indiqué dans le Plan des niveaux d'immigration pour 2021-2023.
  • Pour tenir compte des retards causés par COVID-19, le temps de traitement des demandes de visa canadien a été réduit.
  • Travailler à l'amélioration du regroupement familial grâce à – [1] l'introduction de demandes électroniques de regroupement familial et [2] la mise en œuvre d'un programme qui accorde le statut de résident temporaire au Canada aux conjoints et aux enfants vivant à l'étranger pendant le traitement de leur demande de visa de RP au Canada.
  • Rendre le processus de demande de citoyenneté canadienne gratuit pour les titulaires d'un visa RP ayant rempli toutes les conditions.
  • Créer un programme d'employeur de confiance pour les entreprises canadiennes qui embauchent de la main-d'œuvre étrangère temporaire.
  • Améliorer le pipeline de talents mondiaux en [1] facilitant les renouvellements de permis, [2] en maintenant la période de traitement de deux semaines et [3] en fournissant une hotline pour les employeurs.
  • Collaborer avec les provinces, les territoires et d'autres organismes de réglementation pour améliorer la reconnaissance des diplômes internationaux.
  • S'appuyer sur les initiatives pilotes existantes du gouvernement canadien.
  • Continuer de collaborer avec le gouvernement du Québec sur une stratégie nationale ambitieuse pour stimuler l'immigration francophone au Canada, ainsi que les compétences en français des immigrants au Québec.
  • Grâce au système gouvernemental Entrée express, les étudiants internationaux et les employés étrangers temporaires auront plus de possibilités de devenir des résidents permanents du Canada.
  • Le projet pilote de parcours de mobilité économique est en cours d'élargissement.
  • Veiller à ce que l'immigration canadienne aide mieux les collectivités de taille moyenne et petite qui ont besoin de plus d'immigrants pour s'épanouir socialement et économiquement.
  • Expansion pilote d'immigration rurale et nordique (RNIP).
  • Faire du programme pilote d'immigration de l'Atlantique (PIA) un programme permanent.

Les détails du mandat révèlent l'engagement du Canada à atteindre son objectif d'immigration et à reconnaître le rôle des immigrants dans sa croissance économique.

Mots clés:

L'immigration au Canada

Partager

Services de l'axe Y

Services personnalisés

Obtenez-le sur votre mobile

Services personnalisés

Recevez des alertes de nouvelles

Services personnalisés

Contacter l'axe Y

Dernier article

Articles populaires

Article tendance

Visa de travail

Posté sur 10 mai 2024

L'Allemagne doublera le nombre de visas de travail à partir du 1er juin