Processus d'étude à l'étranger

Inscription gratuite

consultation d'experts

Flèche vers le bas

J'accepte les Termes et Conditions

Services personnalisés
Vous ne savez pas quoi faire ?

Obtenez des conseils gratuits

Publié le 04 mai 2022

L'Alberta lève les restrictions sur le programme des TET et cherche à résoudre la crise des travailleurs qualifiés

image de profil
By  Éditeur
Le kit de préparation mis à jour Novembre 22 2023

Dans l'intention de répondre aux besoins de main-d'œuvre des employeurs de la province, l'Alberta a levé ses restrictions sur l'embauche de TET (travailleurs étrangers temporaires) à compter du 1er mai 2022.

Avant l'introduction de cette nouvelle mesure, le gouvernement de l'Alberta disposait d'une liste de « refus de traiter » des professions. Cette liste contenait des emplois, les demandes que les employeurs ne pouvaient pas déposer auprès du gouvernement du Canada pour embaucher des TET dans la province via PC de l'Alberta dessine.

Comprendre le changement

Le gouvernement de l'Alberta a refusé de traiter les demandes dans le cadre du PTET pour certaines professions, conformément à la politique du gouvernement de l'Alberta. Le gouvernement avait refusé de permettre aux employeurs de chercher des travailleurs étrangers pour arriver dans la province via PC de l'Alberta déclarant que pour ces professions il y avait un excédent de main-d'œuvre. Le plan était d'exhorter les employeurs à recruter des natifs de l'Alberta sans emploi.

Ensuite, les tendances sur le terrain ont incité le gouvernement albertain à assouplir les restrictions imposées aux employeurs albertains qui recrutent des ressortissants étrangers. La grave pénurie de main-d'œuvre qualifiée pour faciliter la progression de l'économie de la province et l'incapacité de trouver suffisamment de candidats canadiens ont joué un rôle majeur dans la nouvelle décision.

Pour cela, le PTET s'est donné pour mission de permettre aux employeurs albertains d'embaucher des étrangers qualifiés pour combler des postes vacants qui sont actuellement au nombre de plus de 88,000 XNUMX. Ce que l'employeur est tenu de faire, c'est de soumettre une demande d'EIMT au gouvernement du Canada.

* Connaître votre admissibilité à immigrer au Canada, par Calculateur de points d'immigration du Canada de l'axe Y.

Le gouvernement du Canada procédera alors à une évaluation pour déterminer si l'embauche du ressortissant étranger aurait un effet positif ou nul sur le marché du travail canadien. Il faut prouver qu'il n'y a pas de travailleurs qualifiés au Canada disponibles pour se joindre à la profession.

* Pour plus de dernières mises à jour sur l'immigration, veuillez visiter ici

Dans le cas où une EIMT positive/neutre est accordée, il est temps pour le travailleur étranger d'avancer et de soumettre une demande de permis de travail à IRCC pour le travailleur étranger sélectionné.

La dernière mesure d'assouplissement des restrictions sur le programme TET de l'Alberta stimulera l'afflux de ressortissants étrangers qualifiés. Ils peuvent migrer au Canada via le PCP de l'Alberta. L'importance des travailleurs étrangers qualifiés découle également du fait que les nouveaux arrivants en Alberta pourraient créer un environnement dans lequel un plus grand nombre de natifs de l'Alberta pourraient trouver un emploi.

Si vous êtes prêt à migrer au Canada, parler à l'axe Y, le principal consultant en immigration et carrière aux EAU.

Si vous trouvez ce blog engageant, vous aimerez peut-être aussi :

Les travailleurs étrangers temporaires au Canada voient leurs salaires augmenter

Mots clés:

PC de l'Alberta

Partager

Services de l'axe Y

Services personnalisés

Obtenez-le sur votre mobile

Services personnalisés

Recevez des alertes de nouvelles

Services personnalisés

Contacter l'axe Y

Dernier article

Articles populaires

Article tendance

Visa de travail

Posté sur 10 mai 2024

L'Allemagne doublera le nombre de visas de travail à partir du 1er juin